Strasbourg Brass Quintet
Accueil du site > Presse . Quelques critiques de concerts. > JUIN 2010. SOUFFLENHEIM AU CENTRE SOCIO CULTUREL

JUIN 2010. SOUFFLENHEIM AU CENTRE SOCIO CULTUREL

Dernières Nouvelles d’Alsace

Récemment au centre socio culturel de Soufflenheim, la salle comble a ovationné les cinq solistes de l’ensemble professionnel Strasbourg Brass Quintet.

Pierre Wenisch et Marc Hegenhauser à la trompette, Jean-Claude Eglin au trombone ténor, David Grosjean au cor et Francis Baur au trombone basse ont, en l’espace d’une heure trente, défait tous les clichés qu’on attribue parfois aux cuivres. Ce soir là pour son dernier concert de la saison Strasbourg Brass Quintet n’a pas failli à sa réputation « d’ensemble de musique de chambre » tant à nouveau l’expression musicale fût portée par la finesse, solennité et subtilité. Le quintette a séduit par le choix de styles musicaux exprimant de multiples facettes esthétiques.

Ainsi le public a pu apprécier dès l’entrée la très belle homogénéité et la chaleur des sonorités développées dans les cinq mouvements de « suite romantique » de Maurer. Dans « Chansonnerie » de Barboteu (recueil de vieilles chansons française arrangées de façon contemporaine) on a pu apprécier la virtuosité des solistes pouvant s’adapter avec une grande vitesse d’exécution à des écritures pétillantes pleines de changements de tempo.

Dans « Music hall suite » d’Horovitz, pièce anglaise en cinq mouvements, le Strasbourg Brass Quintet a transporté le public dans les années quarante. Sa faculté à s’abandonner à une décontraction musicale « à l’anglaise » a ravi le public.

Le fait du concert fut « Libertango » de Piazzola, musique arrangée avec une grande subtilité, et interprétée avec profondeur et caractère.

Une petite mise en scène humoristique dans « Les Airs Suisses » d’Howarth et dans la polka « Unter Donner und Blitz » de Strauss a révélé discrètement le côté facétieux des solistes. Après plusieurs bis, le concert s’est conclu sur le célèbre « Grave » d’Albinomi dans une interprétation sereine dégageant une grande émotion. L’harmonie municipale de Soufflenheim a eu là une heureuse idée d’inviter cet ensemble de musique de chambre Strasbourgeois qui a offert un concert de très haut niveau.

Portfolio

Documents joints

 RSS 2.0 | Espace privé | © Strasbourg Brass Quintet